J’ai dû rêver trop fort -Michel Bussi

Editions Presse de la cité -28/02/2019-480 pages

Résumé du roman

Nathalie est hôtesse de l’air et son métier la transporte aux quatre coins du monde.

Il y a 20 ans, en 1999, sa route a croisé celle d’un musicien, Ylian. Grâce à lui, elle assiste gratuitement à un concert de The Cure. Ils deviennent amants (Nathy a un mari et une petite fille) et se retrouveront lors de plusieurs autres voyages à San Diego, Barcelone et Djakarta.

20 ans plus tard, en 2019, Nathalie se retrouve face à de nombreuses coïncidences : les mêmes escales au programme avec quasiment les mêmes collègues, un sac perdu 20 ans plus tôt qui semble le même, les mêmes mélodies et d’autres choses que seule elle et Ylian connaissent se produisent. Elle va chercher à comprendre, troublée par l’enchaînement des événements…

Mon avis de lecture

En toute honnêteté, la mayonnaise n’a pas pris. J’avais en tête le sublime Nymphéas noirs , paru il y a quelques années déjà (l’intrigue était bien menée, les références picturales étaient fouillées, on se voyait vraiment à Giverny, le suspense était à son comble au moment venu, le retournement de situation était juste assez à point pour satisfaire pleinement le lecteur…). J’ai été déçue par ce roman de 2019.

Au commencement, j’ai trouvé la narration sans grand intérêt. J’ai attendu plus de 100 pages que quelque chose se passe. Le jeu de miroirs entre deux époques est intéressant, on cherche les similitudes, on se demande comment tel personnage présent il y a 20 ans va réagir…Mais il y a un petit quelque chose qui fait que « ça ne le fait pas ». Le rythme de l’histoire est trop poussif, on ne se laisse pas prendre au jeu de cette histoire d’amour…

Le rebondissement final rend l’histoire plus bancale encore, les détails nous donnent l’impression d’une intrigue tirée par les cheveux…

Bref, pas sûre de relire du Bussi. Sauf pour avoir en tête la chanson de Bashung…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s