Deuils de miel – Franck Thilliez

J’ai lu les Thilliez les plus récents mais quand j’ai vu celui-ci à la médiathèque, je me suis dit: « pourquoi pas? » .Je précise que je n’ai pas lu le premier opus « Train d’enfer pour ange rouge » mais je le ferai dès que possible.

Éditions Pocket-2008-340 pages

Pour commencer ce polar-là, Thilliez choisit de faire expliquer à Sharko son drame: sa femme et sa fille Eloise ont été renversées par une voiture. Tuées toutes les deux. Depuis, Franck se bourre de médicaments. Cela fait un an et pour lui, c’est comme si c’était hier…

Son métier le rattrape: le voilà plongé dans une enquête qui commence dans une église. Une femme a été retrouvée morte, entièrement nue et rasée, sans blessure apparente. Le commissaire Sharko se lance sur la piste d’un tueur machiavélique. Le message trouvé à l’église reste énigmatique, d’autres cadavres se profilent à l’horizon, des papillons et des insectes apparaissent…Une course contre la montre s’engage bientôt…

Sharko fait face à ses démons. Une petite fille bien étrange apparaît chez lui: elle prétend que sa maman est partie au travail en l’enfermant dehors par inadvertance alors qu’elle s’élançait à la poursuite du chat…Mais elle sait des choses sur Franck et sur Eloise que Franck est seul à connaître…Qui est-elle donc? Pourquoi apparaît-elle si soudainement?

Franck finit par comprendre que le tueur éprouve une fascination pour les insectes et que cela peut être très dangereux. Il trouve une liste avec les prénoms et la première lettre du nom des prochaines victimes du tueur. Cinquante-deux personnes. Rien que cela. A force de réflexion, il parvient à localiser ces personnes, issues du même village. Il croit comprendre aussi que le tueur est un être qui a beaucoup souffert, il retrouve un hypnotiseur qui l’a eu pour passion, il fouille dans le passé du tueur pour découvrir ses motivations…

Les derniers chapitres nous offriront le dénouement, avec un retournement de situation qui est le révélateur d’une autre situation périlleuse. Seule certitude: les insectes sont toujours présents pour transmettre une maladie contagieuse (le paludisme) et c’est contre cela qu’il faudra lutter…Sharko, en bon flic, se retrouvera également face au tueur. Qui lui fera des révélations inattendues.

Mon avis sur le roman

Je n’ai pas trouvé ce roman aussi palpitant que les derniers romans de Thilliez. Mais il vaut tout de même son pesant d’or. C’est un véritable thriller qui nous fait aller de rebondissements en rebondissements. Avec un Sharko pas tout à fait lui-même, à cran, au bout de lui-même, hanté par son drame personnel, sa femme, sa fille et cette petite fille qui n’est en fin de compte présente que dans son imagination…Les personnages décrits par Franck Thilliez sont traumatisés à souhait, les pages de description des meurtres donnent la chair de poule…A fuir par contre pour celui qui a peur des insectes: vous ne les regarderez plus jamais du même oeil…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s