Le guide décapant des parents imparfaits: l’éducation positive (tome 5) (Candice Kornberg-Angel, Eve Aboucaya, Camille Skrzynski)

A l’ère de la bienveillance (ceux qui enseignent chaque jour à des ados pas toujours tendres savent ce que ce mot peut avoir de dégoulinant), pourquoi ne pas se pencher sur l’éducation positive ? Je suis une mère imparfaite? Raison de plus!

C’est surtout la couverture de l’ouvrage qui a attiré mon attention :j’aime le jaune et plus sérieusement, en lisant le titre, je me suis dit: « pourquoi pas? ». J’avais déjà vu des ouvrages de la collection « Guide décapant des parents imparfaits » sans pour autant avoir envie de (re)plonger dans les affres de la parentalité…C’était le moment qui m’a fait choisir cet ouvrage.

J’ai donc lu attentivement. Pour rester générale, ce livre est un ouvrage qui se veut rempli de conseils, de préconisations pour expliquer comment aller vers l’éducation positive, comment la développer…en évitant en premier lieu de culpabiliser. Ce livre est apprentissage d’abord: apprentissage de la parentalité, apprentissage de la pensée positive, prise en compte des émotions des enfants, des parents aussi.

Précisons-le tout de suite: ce guide n’est en rien moralisateur et ce n’est pas non plus un concentré de jargon psychologique ou philosophique.

Tout parent au contraire a de quoi se raccrocher à son quotidien ou à ce qu’il a vécu, grâce aux nombreux exemples présentés. Il y a aussi des journées type (celle de la maman branchée « éducation positive »…de quoi bien te faire sentir que ta journée à toi, elle est moisie…ah non, c’est caricatural). Les listes d’astuces (par exemple: » 8 phrases à ne jamais prononcer quand votre enfant se plante »…et là, avant de lire, vous vous demandez si vous avez commis l’irréparable…). Les tests (de quoi vous faire sentir un parent pas si mauvais!). Les radio-trottoirs, c’est-à-dire les petites bêtises des enfants racontées par les parents,qui font sourire. Des commandements aussi, comme les 11 commandements du parent positif ( » de ton passé, tu apprendras »). Quelques tuyaux aussi pour éviter les cris (sympa, ça, on a tous crié un jour, même trop crié).

Quand et pourquoi lire ce livre?

Ce livre est, à mon avis, un des premiers qu’il faut lire sur le sujet avant de passer à des ouvrages d’Isabelle Filliozat, une psychothérapeute qui a écrit de nombreux ouvrages sur l’éducation, le rôle des parents, la relation parents-enfants (C’était pour citer une spécialiste, je pourrais vous conseiller d’autres auteurs)…Bref, ce livre se lit facilement, il est très visuel, les textes sont variés (tantôt des listes, tantôt des illustrations, tantôt des textes…).Il est rempli d’humour, cela permet aux parents de dédramatiser, de prendre du recul sur ce qu’ils pourraient vivre. Il se veut une note d’espoir aussi. Parce que penser positivement s’apprend. Parce que grâce aux préconisations de ce genre d’ouvrage, un parent peut grandir avec son enfant et en même temps que lui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s