Née contente à Oraibi – Bérengère Cournut

Editions Le Tripode – 05/01/2017 – 304 pages

Un gros gros coup de coeur pour cette lecture qui m’a transportée dans un ailleurs existant, si éloigné de notre société occidentale!

Tayatitaawa, jeune amérindienne d’Arizona, appartenant à la tribu des Hopis, vit avec sa famille dans le clan des Papillons. Bérengère Cournut en fait la narratrice de son récit en nous contant son enfance ainsi que les us et coutumes de sa tribu.

A travers les yeux de la petite fille, nous découvrons le quotidien de la tribu, marquée aussi bien par les deuils (comme celui du père de Tayatitaawa) que par les conditions de vie rudes. Les traditions, les rites folkloriques donnent une impression d’un peuple harmonieux, soucieux des traditions, porteur de diverses croyances comme le chamanisme.

Une belle découverte d’un peuple dont j’ignorais tout. Les photos à la fin du livre nous permettent de mieux nous représenter les choses. Bérengère Cournut a réalisé un travail très documenté, explorant avec finesse sentiments, gestes et actions d’un peuple semblant vivre dans une sphère intemporelle.

Une réflexion sur « Née contente à Oraibi – Bérengère Cournut »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s