Au soleil redouté- Michel Bussi

Editions Presse de la Cité-06/02/2020-432 pages

Résumé de l’histoire

Connaissez-vous les îles Marquises, en Polynésie française où sėjournèrent le peintre Paul Gauguin et le chanteur Jacques Brel? Rêveriez-vous d’y séjourner en compagnie d’un célèbre écrivain Paul-Yves François et d’être choisie parmi d’autres lectrices pour participer à un atelier d’écriture à Hiva Oa?

Voici comment cinq femmes se retrouvent sur l’île, accompagnée d’une adolescente et du mari de l’une d’entre elles.

Lorsque le romancier disparaît, tous pensent d’abord à un jeu pour stimuler l’imagination puisque il a demandé aux participantes de l’atelier d’écrire tout et le plus sincèrement possible. Mais la tension monte d’un cran quand une des femmes est assassinée…L’île pleine de charme avec ses statues, les tikis, ses mantras, ses tatouages, sa faune et sa flore paradisiaque devient soudain plus menaçante…L’ambiance vire carrément au thriller quand certains comprennent que le meurtrier ou la meurtrière est parmi eux…

Mon avis

L’intrigue est bien menée et l’auteur, tout au long du roman, joue avec le lecteur, l’entraînant dans une piste pour le faire virer ensuite dans une autre…Si certains personnages apparaissent caricaturaux (le mère de Maïma par exemple), d’autres son sincères et attachants: Yann, flic paumé, effacé par l’aura de sa femme et Maïma,une adolescente débrouillarde et réfléchie. Si l’ambiance fait penser aux Dix petits nègres d’Agatha Christie (l’auteur nous en parle lui-même), l’intrigue est parsemée d’art et de littérature: on retrouve des références à Gauguin, à Jacques Brel, on se met à fredonner des airs lointains, on s’interroge aussi sur ce que cela fait d’être un écrivain à succès, ce succès donne t-il donc tous les droits, même celui de disparaître? Qu’est-ce donc qu’être une future écrivaine, préférée, choisie…ou non pour son talent littéraire? Et l’éditrice, Servane Austin, très drôle au demeurant, quel est son rôle exactement? Ajoutée à l’enquête policière, cela ne manque pas de piquant et on oscille souvent entre action, bons sentiments et beauté des paysages, en passant par la découverte des traditions (les tatouages y sont pour beaucoup).

Pour résumer, j’ai préféré ce livre là au précédent de l’auteur, J’ai dû rêver trop fort. Je ne dévoile pas la fin mais je suis sûre qu’elle vous surprendra!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s