Le tiers temps – Maylis Besseire

Résumé de l’histoire

Paris, 14ème arrondissement, rue Rémy-Dumoncel. Un immeuble blanc abrite une maison de retraite, Le tiers-temps. Parmi ses résidents, figure un vieux monsieur, grand, le visage sombre, très connu: Samuel Beckett (qui a réellement séjourné là-bas). Il y attend la fin, son épouse Suzanne étant déjà au ciel. Il se remémore sa vie, entre deux langues, l’anglais (il est d’origine irlandaise) et le français, langue de son exil. Le récit alterne entre vie quotidienne à la maison de retraite et les souvenirs des épisodes de sa vie les plus marquants.

Mon avis sur le roman

Quel beau Samuel que celui-là! On l’imagine mal, tant ses pièces sont dynamiques, attendant la fin et pourtant, Maylis Besseire décrit tout à fait un vieil homme attendant d’aller au ciel.

La forme du roman est originale, l’alternance entre les compte-rendus médicaux et le journal fictif du dramaturge décrit donne une épaisseur au personnage, on réalise le temps qui passe sur lui, sa vieillesse. Le temps est d’ailleurs très consigné dans le roman: les rapports médicaux décrivent faits et gestes de Beckett avec minutie, lentement.

J’ai beaucoup aimé l’évocation de son oeuvre et de sa vie, tant littéraire que privée, à travers ses souvenirs: d’abord l’allusion à son ami James Joyce puis à ses chansons d’Irlande, à sa mère et aussi à sa maison à Ussy, une ville découverte dans les années 50…

Un Beckett auquel on ne s’attend pas, un roman rempli de faits réels et aussi imaginaires, morceaux fragmentaires distillés ça et là, description d’une oeuvre littéraire par touche…Un très beau roman.

Roman paru en février 2020 chez Gallimard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s