Les oubliés du dimanche – Valérie Perrin

Valérie Perrin est une romancière française née en 1967. Les oubliés du dimanche est son premier roman (paru en 2015), il a obtenu 13 Prix littéraires dont le Prix du Premier roman de Chambéry (2016), le choix des Libraires 2018.

Editions Albin Michel -04/05/2015-384 pages

Justine Neige, 21 ans, est aide-soignante à la maison de retraite Les Hortensias. Elle aime y travailler et reste souvent écouter les pensionnaires raconter leurs histoires, leurs anecdotes. Elle est particulièrement touchée par Hélène, une vieille dame de 93 ans qui évoque souvent son seul amour, Lucien, une Mouette ange-gardien, sa vie de patronne de café, son incapacité à apprendre à lire aussi.

Justine consigne dans un cahier les histoires pour les relire ensuite aux personnes âgées. Cela lui permet un peu d’oublier sa propre histoire: la mort de ses parents et des parents de son cousin Jules. Depuis petits, les orphelins vivent chez leurs grands-parents, parents de deux jumeaux décédés, vivant dans le chagrin, les habitudes aussi.

La jeune femme s’évade un peu en allant danser dans une boîte de nuit, Le Paradis, et en ayant une relation avec un garçon auquel elle ne veut pas s’attacher et qu’elle surnomme « Je-ne-me-rappelle-plus-comment ».

Un corbeau commence à appeler les familles des oubliés du dimanche annonçant de faux décès pour les faire venir à la maison de retraite: un geste qui va transformer la vie de Justine de façon à ce qu’elle parte à la recherche de son histoire…

Avis de lecture

Un joli roman qui véhicule plein d’émotions fortes et positives. Le fil conducteur est ce lien intergénérationnel entre Justine et Hélène et cette alternance entre les époques. Les deux femmes ont chacune leurs histoires qui comprennent des non-dits, des secrets, de la douleur, des trahisons, de l’amour aussi…Mémoire et transmission sont deux mots clés dans une narration bien menée, remplie de petites phrases poétiques qui sont tout à fait la caractéristique du style de Valérie Perrin, sa « signature ». Une jolie réflexion sur le temps qui passe et le devenir des personnes âgées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s