La femme révélée – Gaëlle Nohant

Editions Grasset -02/01/2020-400 pages

Résumé de l’histoire

En 1950, Eliza Donnelley arrive à Paris sous le nom de Violet Lee. Elle a dans sa valise quelques bijoux de valeur qu’elle espère revendre mais malheureusement, on les lui vole. Lui reste alors son Rolleiflex, un appareil photo dont elle se servira abondamment. Eliza va désormais devoir vivre loin de son mari et de son fils, Tim, restés aux Etats-Unis.

Elle deviendra gouvernante d’enfant, pensionnaire dans un foyer de jeunes femmes, se liera d’amitié avec des femmes libres, voire trop libres…Elle prendra de nombreux clichés de Paris, des personnes croisant sa route: des jeunes filles perdues, des pauvres gens, de pauvres enfants souriants dans leur univers sombre…afin de révéler toute leur beauté et leur dignité, loin d’un quelconque voyeurisme ou d’une quelconque stigmatisation…

Les années passants, elle renoue avec son passé en retournant dans sa ville natale: Chicago. Certaines choses n’ont pas changé comme la ségrégation envers le peuple noir et elle se retrouve en plein coeur des émeutes…

Mon avis sur le roman

La femme révélée est une belle fresque historique des années 50 aux années 70, tant sur le continent américain que sur le sol français. La plongée dans le Paris d’après-guerre est saisissant, on sent toute la musicalité et le côté artistique bouillonnant ressortir…La photographie est un art qui sublime l’humanité, Gaëlle Nohant le fait très bien vivre à son héroïne principale. On sent également toute l’émancipation féminine, toute la domination conjugale d’une société pas encore totalement affranchie…

L’auteure nous brosse un portrait de femme courageuse, déterminée, perdue par moments, remplie de doutes mais capable de défendre une cause humaniste à laquelle elle croit…

Le point de vue historique, abordé notamment dans la seconde partie, avec les émeutes de Chicago est intéressant et nous en apprend beaucoup sur la lutte du peuple noir aidé d’hommes blancs, tous engagés pour les mêmes droits pour tous. L’ensemble est agréable à lire, malgré quelques longueurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s